fabrication d'un bronze



le salon d'art animalier de Bry sur Marne va me permettre de réaliser un rêve.

 avoir une tête de lièvre en bronze faite par la  "la fonderie d'art Rosini"

                                  

                                                                          




                                                                                                                                                                                                                    

                                                                                

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                            une petite tête de lièvre 
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                          20cm de long / 15cm de large







Située à Bobigny, "La fonderie d'Art Rosini"  utilise une technique millénaire:
la  fonte du bronze à " la cire perdue".
Il Y a 7 grandes étapes pour arriver à un bronze . c'est un long chemin. Malheureusement je ne pourrai assister qu'à la deuxième et la dernière étape vu, le trajet. voilà encore un autre monde à découvrir !



la 1ère étape: le moulage de la sculpture
on fabrique un moule souple souvent réalisé en élastomère à partir du modelage original en terre.





la 2ème étape: la cire
le moule est recouvert d'une fine couche de cire noire  qui donnera l'épaisseur du métal.
A l'aide d'outils que je chauffe à la bougie, je réalise les finitions d'après la sculpture originale.
Et je signe  (très important)

       
                                         
 


                                 

 A côté de moi, Mr Rosini , mettait des boudins de cire  jaune  ( des évents, des tasses, de chemins de coulée)sur le modèle en cire noire du sculpteur Jean Pierre chabert. C'est un réseau d'alimentation   qui permettront à l'air et aux gaz produits par la fusion du bronze de s'échapper lors de la coulée.
ce sera la prochaine étape pour mon lièvre.





la 3ème étape: la coquille du moule
la cire est recouverte d'un mortier de type réfractère  pour former le moule de la fonderie.
         

la coquille est placée dans un four à dé-cirer à 250° ou 500° qui fera alors fondre la cire par les évents que nous avons préalablement réalisé (c'est la phase de décirage)
A la fin de cette phase, nous avons l'empreinte en 3 dimension de la sculpture à réaliser.
A l'intérieur du moule réfractaire.
La coquille évidée servira de moule négatif, et recevra le bronze.




la 4ème étape: la coulée du bronze
  

c'est la phase la plus spectaculaire( déliquate et dangereuse) du travail du fondeur.
Une fois que le moule est vidé de la cire par liquéfaction, il est ensuite placé dans la zone de coulée où il sera rempli de métal liquide en fusion.
le point de fusion du bronze est de 1000°
Ce dernier est placé dans les creusets pour être coulé rapidement dans le moule en coquille de mortier réfractaire.
les chemins de coulée servent à acheminer le bronze plus rapidement et directement aux endroits difficilement accessibles. La longueur et la grosseur de ces chemins premettent d'obtenir une pression suffisante pour que le bronze puisse complètement alimenter la pièce. 




la 5ème étape: le décochage du moule
Lorsque le métal en fusion est redevenu solide par refroidissement .
La coque en mortier réfractaire est ensuite brisée pour mettre à jour l'objet brut en fonderie.la sculpture en bronze est alors libérée par décochage.






la 6ème étape: la ciselure du bronze
Les chemins et tasse de coulée, maintenant en bronze, sont enlevés.
La pièce en bronze est alors ébardée,ébavurée, ciselée finie et poncée.




la 7ème étape: la patine du bronze
c'est l'ultime étape du travail que je pourrai voir super!
c'est à ce stade que nous donnons la couleur et cet aspect tout particulier à la sculpture.

La sculpture en bronze est chauffée au chalumeau. Afin d'être patinée avec différents produits chimiques, acides ou des sels minéraux, nitrates appliqués au pinceau. On provoque ainsi l'oxydation du bronze et accélérant le processus de vieillissement.
Selon le produit utilisé et le choix de l'artiste.
On obtient une grande variété de couleurs: de l'or satiné à vert-de-gris . En passant par les bruns, les rouges  les bleus et les noirs.
Une couche de cire est ensuite appliquée à chaud , puis polie une fois refroidie. Ce film protecteur va isoler le bronze de l'air ambiant et ralentir l'effet d'oxydation naturelle.